Les techniques pour arrêter de fumer en effectuant du yoga

 Pour arrêter de fumer, des méthodes cliniques sont utilisés pour réduire la dépendance en nicotine. Certains patients qui suivent une thérapie replongent au tabagisme à cause de manque de volonté et de persévérance. Ainsi, il est conseillé de se préparer psychologiquement et spirituellement aux traitements si on veut se sevrer au tabac. Le yoga fait partie des méthodes efficaces pour endurcir au niveau moral les personnes qui veulent arrêter la cigarette.

La pratique de Yoga pour arrêter de fumer

Le yoga est basé sur la concentration spirituelle et la relaxation du corps tout comme l’hypnotherapie ou l’hémothérapie. Elle permet d’enlever le désir de fumer simplement en se concentrant sur des pensées anti-tabac. Si la personne reconnaît l’effet néfaste du tabac et même de la cigarette electronique, le mental peut se rebeller contre cette envie qui emprisonne. La pratique de Yoga incite donc la personne à se révolter lui-même et contre l’emprise de la cigarette. C’est une sorte de combat dans la conscience et les pulsions de désirs.

L’objectif de ce genre de méthode consiste donc à se libérer de la dépendance et à refouler les envies de fumer. Seulement, le yoga exige une force mentale en puissance pour aider les personnes en phases de sevrage à surmonter ses faiblesses et à ne pas succomber à la tentation.

Technique de Yoga pour arrêter de fumer

Le Yoga est une pratique traditionnelle orientale servant à concentrer l‘esprit humain par le biais de la remise en question de soi et du monde qui entoure. Il est utilisé comme une psychothérapie qui traite les troubles psychiatriques et les problèmes émotionnels des personnes qui veulent arrêter de fumer. Le sankalpa par exemple est une technique de Yoga qui est liée à la lutte contre les problèmes de la toxicomanie. C’est une étape principale de la Yoga nidra qui possède une résolution positive obtenue lors d’une concentration mentale et spirituelle. Il permet aux pratiquants d’améliorer leur capacité de volonté et la clarté de pensée.

En outre, cette discipline consiste aussi à optimiser l’état psychologique et spirituel d’une personne à se défendre et à lutter contre toute emprise ou dépendance. Elle donne une force inconsciente à la personne  pour ne pas se détourner vers le tabagisme ou opter pour  une liquide cigarette electronique qui est également dangereux pour la santé. LE sankalpa se pratique deux fois durant la séance. Le premier est le fait d’apprendre à la personne à se concentrer et à se relaxer et la deuxième consiste à découvrir son inconscience et sa subconscience  Plus d'informations sur nicotech.fr